Knooking et crochets tunisiens

Bien que l’aspect des points conçus à l’aide d’un grand crochet tunisien semble dupliquer les mailles tricotées, la similarité n’est que visuelle. En effet, faire du tricot crochet tunisien constitue une variante entre le crochet et le tricot. L’atout principal du crochet tunisien est de créer un ouvrage de broderie régulier pour concevoir des vêtements plus épais à la tenue bonifiée par rapport à ceux tricotés au crochet traditionnel. Votre mercerie en ligne Sperenza vous propose plusieurs modèles de crochets tunisiens (Knitpro, Prym, Plassard, Clover, etc.) pour pratiquer le knook alliant point mousse, point jersey ou point chainette, et crocheter aussi bien un pull tout doux, un gilet macramé sans manche, un poncho mohair fait main ou une couverture jacquard agréable.

Les différentes techniques pour tricoter au crochet

Vous êtes une adepte du crochetage brimée par des aiguilles circulaires trop longues. Optez pour l’art du knooking qui permet de se confronter à plusieurs méthodes de tricot pas toujours simples à appréhender mais qui ouvrent des perspectives dans le cadre d’ateliers créatifs et décoratifs. Notez avant tout que le crochet tunisien est également nommé crochet afghan. De même, pour bien déterminer ce qu’est le knooking, il faut savoir que le terme est une contraction de deux termes anglais, à savoir « Knitting » ou « Knit » qui signifie tricoter et « Hook » qui veut dire crochet. Voilà pourquoi faire du crochet tunisien, c’est à la fois faire du crochet et faire du tricot. Le crochet tunisien s’apparente évidemment aux aiguilles, ce long crochet étant doté d’une boule afin d’éviter que les mailles d’un rang ne glissent. Techniquement, retenez que monter les mailles se travaille de droite à gauche et inversement pour les couler. Parmi les points, on peut mentionner le point tunisien classique, ajouré, plein ou bicolore, le point de tissage, coquille, croisé droit ou en biais, la bride, la double bride, le point en relief, de zigzag, etc.

Les outils adaptés à ces techniques de crochets

Le crochet tunisien se substitue aux aiguilles à double pointe pour manœuvrer en tours. Pour knooker, préférez toutefois un crochet tunisien d’une dimension légèrement inférieure à celle préconisée sur la bande de votre pelote de laines en bambou ou en coton. Cependant, le fil de laine doit être solide pour être facilement enfilé dans le chas du crochet à l’instar d’un fil nylon ou polyester voire un fil dit en queue de rat. Votre partenaire Sperenza met à votre disposition des accessoires de tricot adaptés à cette technique de knooking. C’est le cas avec des kits tricot composés de plusieurs crochets interchangeables, de câbles, d’embouts et de serre-câbles. Toujours pour aider les tricoteuses débutantes dans l’art knooking, n’hésitez pas à garnir vos outils tricot d’un tricotin, métier à crocheter parfait pour créer ou customiser des couvertures et des châles. Grâce à ce loom afghan, l’ouvrage se tricote en un seul morceau. Enfin, pour vous guider, prenez un petit cours de tricot en suivant des tutoriels en ligne consacrés à l’art du knooking ou parcourez des ouvrages pour apprendre ces procédés. Suivant vos envies, crochetez en personnalisant vos pochettes à broder, bracelets kumihimo, layettes avec bouton, snoods, bandeaux en dentelle, bonnets avec pompons, mitaines en tweed, sacs avec écussons thermocollants, étole feutrine et autres trousses.

09 81 43 90 98

Service client

du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 13h à 17h